La jolie rousse Nami se tape son pote !

Baise-moi, encule moi, prends moi, ouvre mes jambes et enfonce ta bite sans plus de cérémonie, mais surtout, ne me fais plus l’amour. Je tremble désormais, j’écume et pierre me regarde consterné et abasourdi, se demandant bien ce qui a pu provoquer une telle fureur. Il hausse les épaules, l’air de dire « je ne comprendrai jamais rien aux femmes », à  moins que ce ne soit un « rafraichis toi ma chérie, tu supportes mal la chaleur ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*