Bombasse qui a un beau dildo bleu !

Un servant a émasculé le géant russe peu après son assassinat en raison de l’intérêt anatomique de sa virilité… . En se rendant au musée de l’érotisme de saint-pétersbourg, on peut voir un bocal dans lequel un pénis d’une trentaine de centimètres trempe dans du formol.   il s’agirait de celui de raspoutine, assassiné en décembre 1916 dans le palais youssoupov de saint-pétersbourg, et dont le membre viril est arrivé là au terme d’une histoire abracadabrantesque.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*