Cette jolie blonde va se faire péter

Celui-ci est profond d'environ 50 cm et est très prisé par les pêcheurs du coin car il regorge de vairons et de goujons. Jonathan nous avouera plus tard, de son lit d'hopital, qu'après s'être dévêtu, il avait senti 2 ou 3 touches mais qu'il n'arrivait pas à ferrer, pensant que son appât était trop gros pour les poissonnets présents dans le cours d'eau. Il ajoute : « j’ai senti une belle touche mais comme j'avais des gazs, j'ai préféré attendre.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*