Une vieille lesbienne initie une jeune et belle salope

Il hausse les épaules, l’air de dire « je ne comprendrai jamais rien aux femmes », à  moins que ce ne soit un « rafraichis toi ma chérie, tu supportes mal la chaleur ». Je tentais de reprendre mes esprits lorsque j’entends une plainte s’élever dans la cour de l’immeuble.

C’est dans les plus vieux pots que l’on fait les meilleures soupes c’est bien connu, mais quand une jeune et belle salope a besoin d’aide pour comprendre le corps féminin, quoi de plus logique que d’appeler sa voisine lesbienne, une vieille lesbienne qui n’a pas perdu son talent pour le cunnilingus humide et intense ? Ce tas de rides va donc lui apprendre tous les rudiments du sexe de gouine, du léchage de minou au gode en passant pour le double clito. Si vous avez envie d’apprendre en vous rinçant l’œil, c’est ici que ça se passe !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*